J'ai décidé d'immigrer au Canada, mais où devrais-je vivre?


Une fois que vous avez décidé de faire le Canada votre nouveau pays, vous devez choisir votre région de résidence, car le pays est vaste. Cependant, plus du tiers de la population de plus de 37 millions de personnes vit dans les trois grandes villes de Montréal, Toronto et Vancouver. La langue est un facteur important à prendre en compte car le Canada est un pays bilingue. Bien que Montréal soit considérée comme bilingue, la majorité est francophone, tout comme le reste de la province de Québec, alors que le reste du Canada est anglophone.




Où dois-je commencer si je veux immigrer au Canada?


Tout d'abord, vous devez décider si vous souhaitez appliquer vous-même ou avec l'aide de votre famille et vos amis. L'application peut être faite en ligne avec le gouvernement canadien. Si vous décidez que vous souhaitez qu'un professionnel vous assiste, vous devez embaucher un représentant autorisé tel qu'un consultant en immigration réglementé, un avocat ou un notaire du Québec.




Pourquoi devrais-je envisager d'embaucher un professionnel?


L'embauche d'un professionnel tel qu'un consultant en immigration serait un choix judicieux, car cette personne est éduquée et formée dans le domaine de l'immigration. Les lois d'immigration canadienne. les politiques et les procédures sont extrêmement complexes et en constante évolution. Seul un professionnel qualifié peut vous donner les meilleures chances de succès. Veuillez noter que bien que n'importe qui puisse prétendre être un consultant en immigration, seuls les membres du Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CRCIC) peuvent légalement agir en votre nom moyennant des frais.




L'embauche d'un professionnel garantira-t-elle l'acceptation de ma demande d'immigration?


L'embauche d'un professionnel tel qu'un consultant en immigration ne garantit pas l'acceptation d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Cependant, cela peut augmenter vos chances d'acceptation en ayant tous les documents préparés et soumis correctement dans les délais imparti. De plus, cela pourrait éviter les erreurs commises par un non spécialiste et entraîner le rejet d’IRCC.